Les équipes leaders sont des équipes en mouvement !

with Pas de commentaire

A l’aide d’une vidéo surprenante, Derek Sivers dévoile la clé de succès des équipes leaders : nous sommes tous le leader de quelqu’un, ayons l’audace de rester en mouvement !

Osons nous lancer non parce que notre intention est de commencer un mouvement, mais parce que nous sentons que c’est juste à ce moment-là. La simplicité est le génie ! Ce qui importe, c’est que chacun ait l’audace d’être pleinement soi, de se réinventer à chaque note de musique et de vibrer collectif toujours. Et vous ? A quel rythme votre entreprise vibre-t-elle ? De quel mouvement votre équipe est-elle créatrice ? De quelle étincelle ? De quelle passion ? De quelle audace ?

Derek Sivers : « Un leader doit avoir le courage de rester seul et de faire des choses simples, presque pédagogiques. Cela est essentiel. Vous devez être facile à suivre ! Un leader n’existe jamais seul, le premier suiveur a un rôle crucial : c’est lui qui montre publiquement à tout le monde comment suivre. Notez le leader l’embrasse comme un égal. Il faut du cran pour être un premier suiveur, pour se démarquer. Être un premier suiveur est une forme de leadership sous-estimé. Le premier suiveur transforme un écrou solitaire en un leader. Si le chef de file est le silex, le premier suiveur est l’étincelle qui rend le feu. Le second suiveur est un tournant : il est la preuve que le premier a bien fait. Un mouvement doit être public. Assurez-vous que les étrangers voient l’ensemble de votre équipe et non seulement le leader. Tout le monde a besoin de voir les disciples, pas le leader. Voici venir maintenant deux autres, puis trois autres. Maintenant, nous avons l’élan. Ceci est le point de basculement! Maintenant, nous avons un mouvement !Comme plus de gens sautent, il n’y a aucune raison de ne pas adhérer maintenant. Et voilà comment un mouvement s’est construit !

Récapitulons ce que nous avons appris:

si vous êtes une version de la danse gars torse nu, tout seul, rappelez-vous l’importance de nourrir vos premiers disciples comme des égaux. Soyez public. Soyez facile à suivre ! … Il n’y a pas de mouvement sans le premier suiveur (…) Lorsque vous trouvez un écrou seul faisant quelque chose de grand, avoir le courage d’être la première personne à se lever et de se joindre à lui. »